Affaire violence sur Régis : DJ Arafat convoqué au commissariat

L’affaire de violence de DJ Arafat sur le jeune Régis suit toujours son cours. DJ Arafat était convoqué mercredi 7 Février au commissariat du 22e arrondissement à Cocody Angré.
DJ Arafat a brillé par son absence alors qu’il était convoqué par les autorités policières suite à la plainte portée par Hervé Nai, le père du jeune régis, tabassé et filmé nu par l’artiste. Alors que le Rendez-vous était prévu pour 10h, l’officier en charge de l’affaire, le nommé Ouattara a attendu désespérément le concerné (Dj Arafat).
Sur le coup 11 heures, c’est finalement Tina Glamour, la mère de l’artiste, qui s’est présentée au commissariat. Arrivée à bord d’un taxi, la mère d’Arafat accompagnée d’un homme d’une quarantaine d’année, était présente pour la cause du fils. Elle est venue représenter son enfant qui n’a pas daigné répondre à la convocation. Mais visiblement cette dernière n’a pas obtenu gain de cause. 
Selon Vibe radio, Tina Glamour était venue plaider le report de l’audition, car l’avocat de Dj Arafat ne serait pas disponible. La police du 22e Arrondissement aurait donné une ultime date au camp Arafat pour répondre à la convocation.
L’officier en charge du dossier n’a pas voulu en dire plus. Il s’est refusé à tout commentaire.

Dj Arafat a le sommeil troublé en ce moment. Le géniteur de son ex-protégé qu’il a copieusement tabassé, est déterminé à aller jusqu’au bout. Il a même selon ses dires, obtenu le soutien d’organismes de défense des droits de l’homme, afin que le numéro 1 du Coupé décalé réponde de ses actes devant la justice.

Par Afrik Mag