Alger : 1 200 logements sociaux locatifs distribués

Plus de 46 000 familles ont été relogées depuis le lancement, en juin 2014, à fin 2016 selon nos estimations. La wilaya d’Alger est en phase d’éradiquer complètement les bidonvilles à Alger.

Après l’opération d’octobre dernier, qui a été recensée comme étant la 21ème opération de l’avant-dernière étape, vers la destruction des grands bidonvilles ceinturant Alger, et des mal logés occupant le vieux bâti qui se trouve dans un état de délabrement avancé, cette fois-ci, au terme de la 21ème opération, il apparaitrait que la 22ème démarche se passera en mars 2017. Le bilan présenté durant la session de l’Assemblée populaire de wilaya, avait fait état de 42 358 logements à réceptionner en 2016, dont 22 677 unités dans le cadre de la location-vente (AADL), et plus de 7000 autres sociaux participatifs. Jeudi dernier, pas moins de 1 200 logements sociaux locatifs (LSL), ont été distribués, à Alger, dans le cadre de l’éradication du logement précaire et le parachèvement du programme de la quatrième et dernière étape de la 21ème opération de relogement.
Supervisée par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, cette opération a concerné 1 200 familles qui vivaient dans des habitations précaires, et qui ont bénéficié de logements décents à Sidi Abdallah, Kourifa (El Harrach) et Rahmania. Lors d’une conférence de presse tenue au terme du lancement de l’opération, M. Zoukh a indiqué qu’une fois la quatrième étape de la 21ème opération de relogement, qui a débuté le 21 juin 2016, plus de 14 324 familles auront été relogées. «Le nombre des familles relogées depuis le lancement de l’opération, en juin 2014 jusqu’à fin 2016, sera de plus de 46 000 familles», a-t-il précisé.


«Les familles résidant au bidonville d’El Ham, seront relogées dans le cadre de la 22ème opération, qui sera lancée en mars 2017», a-t-il rassuré, indiquant que les familles n’ont pas été exclues «mais seront programmées pour la première étape». Les familles n’ayant pas bénéficié de nouveaux logements durant la quatrième tranche de la 21ème opération, doivent présenter leurs dossiers aux commissions de recours., Zoukh, indiquant que 750 recours, sur un total de 13 000, ont été acceptés. Depuis deux ans et demi, plus de 51 000 logements ont été distribués, y compris 46 000 de la formule logement public locatif (LPL), et le reste dans le cadre des autres formules, et ce dans le cadre du programme du président de la République visant à éradiquer l’habitat précaire et les bidonvilles.
Le wali a promis d’étudier les dossiers des habitants des «haouchs» à travers les différentes circonscriptions administratives d’Alger, pour trouver des solutions concernant la régularisation de leur situation après éradication du logement précaire et classification des terres qu’ils occupent (foncier agricole, domaine de l’Etat ou domaine privé). Quelque 4 000 familles seront relogées dans le cadre de la 22ème opération, dont les préparatifs sont en cours, en attendant l’éradication totale de l’habitat précaire à Alger, a annoncé le wali d’Alger. L’opération de relogement a concerné les habitants des bidonvilles dans les circonscriptions,entre autres de Bab El Oued, Dar El Beida, Bir Mourad Rais et Hussein Dey.

Les familles seront relogées dans quatre nouvelles cités, à savoir la cité des 1 200 logements de «Sel Mani», dans la commune des Eucalyptus, la cité des 473 logements dans la commune d’El Harrach, la cité 400 logements dans la commune de Rahmnia, et les 300 logements dans la même commune. La quatrième et dernière phase de la 21ème opération de relogemen,t concernera 16 bidonvilles: Le «Palmier», dans la commune des Eucalyptus (244 familles), du bidonville «Hamar Ouaibe» de Bologne (335 familles), «La Caserne», Bologhine (98), «Le Plateau», Bologhine (74) et la Cité Jais de Bologhine (62 familles).



L’opération concerne quatre bidonvilles occupant l’assiette du projet de réalisation de 1 900 logements AADL à Zéralda (39 familles), 5 autres dans la commune de Rahmania à (204 familles), occupant le projet d’extension de la route nationale 63 à Mahellma (5 familles) et le bidonville «Le plateau», sur le site du projet de logements publics promotionnels dans la commune de Stamboulov (25 familles).
Cinq familles occupant des espaces pédagogiques dans 22 établissements scolaires dans les communes de Kouba, Bab Ezzouar, Bordj El Kiffan, El Marsa, Gué de Constantine, Birkhadem, Bir Mourad Raïs et Saoula, seront concernées par le relogement dans le cadre de cette dernière tranche. 80 familles de la commune de Rahmania bénéficieront de logements au titre du projet des 400 logts dans le cadre de la distribution de logements de type LPP. Cette opération permettra de récupérer des assiettes foncières de près de 18,80 hectares.

Amar Khelifi @La Nouvelle République

Visitez notre boutique et achetez le tout 1e livre de M. Jean-Luc Kienge Dismiss