Mangez de l’ail cru pour profiter de ses bienfaits

L’ail cru serait 1,5 fois plus puissant que la version en poudre. Certaines astuces permettent de maximiser ses vertus pour la santé.

Les effets bénéfiques de l’ail sont vantés depuis des décennies : antimicrobien, antioxydant, bon pour le système immunitaire, pour la tension et pour le cholestérol, c’est sans un aucun doute un super-aliment pour la santé. De nombreux types de cuisines l’ont d’ailleurs intégré comme base pour la plupart de leurs plats. Mais certains moyens de le consommer semblent être plus efficaces que d’autres, et notamment le fait de le manger cru.

Dans la plupart des cas, les herbes fraîches et les épices contiennent des niveaux d’antioxydants plus élevés que les produits secs ou transformés. L’ail cru n’est pas une exception : il serait 1,5 fois plus puissant que sa version en poudre ou séchée. Pour maximiser ses bénéfices, la meilleure technique consiste à écraser ou couper chaque gousse et les laisser respirer de 10 à 15 minutes, d’après le site Cooking light.

Laisser reposer 10 minutes

En effet, cette technique permet de mélanger deux enzymes, l’alliine et l’alliinase, pour que le processus de formation de l’allicine, un puissant antioxydant, commence. Entre autres, de nombreuses études ont révélé que les composants bénéfiques de l’ail peuvent être diminués, voire perdus, lorsqu’il est chauffé. Une température élevée serait liée à la suppression de l’activité de l’alliinase, qui bloque ainsi la formation de l’allicine et son action antioxydante.

La bonne nouvelle est qu’en laissant l’ail écrasé reposer pendant 10 minutes avant de le cuire permettrait d’en préserver les bienfaits. Pour profiter au mieux des ses vertus, la meilleure solution consiste donc à le consommer cru, dans des vinaigrettes par exemple, ou de l’ajouter aux plats en fin de cuisson. Dans le premier cas, n’oubliez pas votre brosse à dents…

Santé Magazine